Conflits Russie-Ukraine: quels enjeux?

Partagez

Depuis la bataille de Marathon en 490 avant Jésus Christ qui marquait un des affrontements entre l’Europe et l’Asie, les Nations n’ont eu de cesse de s’affronter la plupart du temps pour cause de ressources ou pour approches divergentes de leurs visions du monde. 

La Russie, n’en fait pas exception dans la mesure où elle a vécu plusieurs guerres et parfois des agressions. Le démantèlement de l’Union Soviétique en est une conséquence. 

Éternel problème des société humaines, la guerre a ressurgi la nuit du jeudi 23 février 2022 en Ukraine. Le pays a assisté presqu’impuissamment à l’invasion de l’armée russe. 

Un nouveau conflit aux conséquences sûrement incalculables.

L’une des raisons évidentes de cette offensive russe est le rapprochement des pays de l’Otan de son ‘’étranger proche’’, son espace vital, sa sphère d’influence.  

Avant toute sorte d’analyse approfondie, il convient de souligner que la Russie,  c’est un monde à part, elle n’est pas l’Europe proprement dite.  Elle est une civilisation dite Est-Européenne Orthodoxe. 

Dans la culture stratégique Russe, la géographie, l’histoire et l’idéologie ont une place prépondérante. 

Les Russes ont une phobie obsessionnelle de tout éventuel encerclement. Ils ne supportent pas la présence de forces étrangères à leurs portes (y compris chez les pays limitrophes). Cette attitude est dûe en partie à leur histoire, marquée par des tentatives d’invasions comme celle de Hitler en 1941 (opération Barbarossa).

Ce sont ces épisodes qui expliquent également une culture stratégique russe basée sur une militarisation à outrance. 

En outre, il ne faut pas éluder la question civilisationnelle qui hante l’Europe depuis l’aube des temps. En fait,  les Russes ne se considèrent pas comme partie intégrante d’une culture occidentale. Pour  s’en détacher et en limiter les influences,  ils ont opté pour une identité stratégique basée sur le concept de ‘’mission russe supra nationale’’. Cela passe par la construction d’un monde multipolaire débarrassé de l’hégémonie américaine.  

C’est donc d’ici que la question ukrainienne prend tout son sens car Moscou considère toute présence des Etats-Unis ou de l’OTAN dans sa sphère d’influence comme une agression pure et simple. D’où les propos de Valdimir Poutine ‘’quiconque interfère dans notre action militaire subira des conséquences jamais connues’’. 

Dès lors, on comprend qu’il ne s’agit pas d’une guerre purement économique comme on en a l’habitude. La question est beaucoup plus complexe; elle est historique, géopolitique,  géostratégique et culturelle. 

Quelles conséquences? 

Il faut  sans doute être devin pour prédire avec exactitude ce qui va arriver. 

Cependant, les conséquences les plus plausibles de cette guerre sont: une destruction importante du tissu économique de l’Ukraine; des citoyens Ukraniens névrosés, une occupation  du pays  par l’armée russe et la mise en place d’un régime ‘’pro Poutine’’, une reconstitution progressive de fait de la grande Russie (sur le long terme). 

Au niveau européen, des sanctions  contre la Russie pourraient déboucher sur une réduction ou suppression des fournitures du gaz dans des pays tel que l’Italie qui restent fortement tributaires de la Russie. 

Sur le plan international, on pourrait assister au renforcement de la stature de Vladimir Poutine, l’affirmation de la Russie en tant que puissance militaire au détriment de l’OTAN; une déconsidération des pays de l’OTAN tel que la France au sein de l’opinion publique de ses anciennes colonies. 

NB: Whylton Consulting offre des formations en variées: études sur la Sécurité; Spin Doctor; Contre Terrorisme…

N’hésitez pas à nous contacter et vous inscrire à nos fomartions.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Panier