Centrafrique : le défi de la paix.

Partagez

Depuis sa réélection à la tête la République centrafricaine et son investiture le 30 mars dernier, le Président Faustin Archange Touadera fait face à plusieurs menaces qui rendent encore difficile le retour de la sécurité et de la sûreté au pays de Barthélémy Boganda.

En effet, lors du dernier scrutin, une coalition des patriotes pour le changement (CPC) conduite par l’ancien Président François Bozizé avait essayé d’installer la chienlit dans cet État d’Afrique Centrale.

Cela dit, Faustin Archange Touadera a tout de même remporté son pari grâce à la présence des contingents russes et rwandais venus prêter main forte aux centrafricains.

D’ailleurs, le Président Touadera a réitéré sa ferme volonté d’oeuvrer pour la continuité de la mise en œuvre de l’accord pour la paix et la réconciliation de 2019.

  • Une tâche qui s’annonce tout de même difficile, à l’heure où des bruits de couloirs font état de la présence de certains mercenaires dans son pays.

 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Shopping Cart