Melchior Ndadaye: quand la liberté quittait le Burundi.

Partagez

Et ce jour-là, les espoirs d’un Burundi libre, uni et prospère s’envolèrent.
Le 21 octobre 1993, Melchior Ndadaye est assassiné, il est mort 100 jours après son investiture en tant que Président de la République du Burundi.
C’est le seul Président burundais élu démocratiquement, avec 64,78% des suffrages.
Il est assassiné par 3 militaires du 11 ème bataillon blindé vers 9:30 du matin, étranglé par une corde et transpercé 7 fois par des baiollennettes. Il aura également les vertèbres brisées.
Sa mort marquera le début de 15 ans de guerre civile au Burundi.
Melchior Ndadaye, un autre espoir de l’Afrique est parti trop tôt.

Son histoire est une tragédie connue de plusieurs peuples africains. Ces peuples qui  luttent pour la liberté mais l’obtiennent jamais.

Suivez notre page facebook: whylton consulting.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Shopping Cart