Le Retour en force de la Turquie en Libye

Publié le

Après avoir repoussé l’Armée Nationale Libyenne du Général Haftar, la Turquie ouvre deux bases militaires en Libye (selon Yeni Safak).

La première à Al Watiya à la frontière avec la Tunisie où seront positionnés des chasseurs F16 et la seconde à Misrata.

Le soutien que Ankara a apporté au Gouvernement d’Accord National s’est avéré payant car les troupes du Général Haftar sont désormais loin de Tripoli. Normal que la Turquie tire les ficelles de ce grand échiquier . En effet, pour aider le gouvernement libyen à faire face aux troupes de Khalifa Haftar, la Turquie a envoyé sur place plus de 1.500 militaires, des chars M-60, des systèmes de défense aériens entre autres.

C’est sans doute pour ce rôle avant-gardiste qu’elle aura droit à plusieurs contrats dans la reconstruction de la Libye post-conflit et d’énormes concessions dans la recherche de Gaz dans la zone exclusive Economique turco-libye.

Toutefois, l’offensive turque vise aussi un repositionnement stratégique au sein de l’espace méditerranéen. Nostalgique de son passé d’empire (Ottoman) et déterminée par une volonté de ‘’grandeur’’ la Turquie d’Erdogan a décidé d’élargir sa zone d’influence.

D’ailleurs, depuis novembre 2019, la Libye et la Turquie ont signé un accord bilatéral de coopération militaire.

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *